A la découverte du Japon : Tokyo

samedi, février 04, 2017

Me voici de retour pour enfin vous parler de mon voyage au Japon. Trois semaines au pays du soleil levant. Trois semaines de bonheur, de découverte et d'émerveillement. Je suis rentrée comblée mais triste de ne pas pouvoir y rester plus longtemps. Dans ce premier article, nous partons donc à la découverte de Tokyo.

Tokyo Tower vue de l'observatoire à Roppongi Hills.
Tokyo Tower vue de l'observatoire à Roppongi Hills.

Notre avion à atterri à Haneda vers 6h du matin. Nous avons été accueilli par notre guide d'agence de voyage que nous avions trouvé via Evaneos (plus d'infos ici). Elle s'est occupé de nous durant toute la matinée, nous montrant comment retirer de l'argent, comment fonctionne les cartes de métro, comment recharger les cartes et bien d'autres choses du quotidien. Nous avons aussi activé ensemble le JR PASS et fait des réservations de trains pour les jours suivant. Pour finir, elle nous donna notre road book que nous avions préparé ensemble. Elle nous accompagna enfin jusqu'à notre location d’appartement dans le quartier de Ikebukuro (faite via Vivre le Japon). A partir de là, nous étions seuls pour le reste de notre voyage (sauf en cas de soucis où nous échangions par mail).

Pour pouvoir profiter pleinement de notre voyage, il fallait éviter de s'endormir dans la journée. Tenir jusqu'au soir sachant que nous avions très peu dormi dans l'avion. Nous avons donc vite quitté ce joli logement afin de ne pas être tenté. Bizarrement, ce ne fut pas trop compliqué. Malgré la fatigue, l’excitation était là et nous poussait dehors !

Nous avons passé 7 jours à Tokyo. Cette ville immense ne m'a pas fait peur, je m'y suis sentie à l'aise de suite. C'est d'une propreté ! Le métro, les trains sont impeccable, à l'heure. Même si nous nous sommes trompé une ou deux fois (oh! Le train va dans le mauvais sens, ouuuupps XD), c'est très intuitif. C'était un peu m'a hantise mais c'était vraiment facile. Ne pas se précipiter dans le premier train sur le quai, bien lire le panneau afin de vérifier l'horaire et le code couleur. J'ai aussi énormément apprécié l'ordre et la rigueur des japonais. Chacun attend son tour patiemment, les uns derrière les autres. Qu'est ce que c'est agréable !

A Tokyo (ou au Japon en général), il ne faut pas avoir peur de marcher. Ce n'était pas pour nous déplaire, nous adorons marcher. La contrepartie, c'est que nous n'allions pas au lit tard. Il nous fallait de bonnes nuits de sommeil. De plus, en octobre (je ne sais pas pour les autres mois), le soleil se couchait vers 17h15. Le lever de soleil lui se faisait vers les 5h (je crois). C'est un peu décalé comparé à chez nous.

Assez de blabla pour ce premier article, je vous laisse avec les photos et leurs commentaires juste en dessous. Je vous invite aussi à regarder la carte (qui se trouve à la fin) de façon à mieux vous repérer. Je la mettrai à jour après chaque article.

Quartier de Ikebukuro.
Quartier de Ikebukuro.

Tokyo Metropolitan Government Building.
Tokyo Metropolitan Government Building.

Vue en haut du Tokyo Metropolitan Government Building: entrée gratuite !
Vue en haut du Tokyo Metropolitan Government Building: entrée gratuite ! Guide anglophone gratuit.



Dans le quartier administratif avec le Tokyo Mode Gakuen à gauche.
Dans le quartier administratif avec le Tokyo Mode Gakuen à gauche. Astro, le petit robot, à droite, pour les connaisseurs.

Quartier de Shibuya.
Quartier de Shibuya.

Quartier de Ikebukuro avec au loin la Tokyo Skytree. C'est marrant de l'apercevoir d'ici car si on regarde la carte, elle se trouve assez loin du quartier de Ikebukuro.
Quartier de Ikebukuro avec au loin la Tokyo Skytree. C'est marrant de l'apercevoir d'ici car si on regarde la carte, elle se trouve assez loin du quartier de Ikebukuro.

Quartier de Ikebukuro. Superposition des routes.
Quartier de Ikebukuro. Superposition des routes.

Quartier de Asakusa.
Quartier de Asakusa.

Asahi Beer Tower (au milieu) Tokyo Skytree à gauche. Même l'immeuble ressemble à une bière. Par contre, ne me demandez pas ce qu'il y a à coté de l'immeuble. C'est un français qui à réalisé cette oeuvre, mais chacun à son propre avis sur la question. Pour ma part, cela me fait penser à une carotte.
Asahi Beer Tower (au milieu) Tokyo Skytree à gauche. Même l'immeuble ressemble à une bière. Par contre, ne me demandez pas ce qu'il y a à coté de l'immeuble. C'est un français qui à réalisé cette oeuvre, mais chacun à son propre avis sur la question. Pour ma part, cela me fait penser à une carotte ^_^

Temple Asakusa vu en haut de la Asahi Beer Tower.
Temple Asakusa vu en haut de la Asahi Beer Tower. D'autres photos à venir sur ce temple.

Une bière avec une jolie vue ! Après avoir marché des km, ça fait du bien !
Une bière avec une jolie vue ! Après avoir marché des km, ça fait du bien !

Quartier de Asakusa, sortie des bureaux.
Quartier de Asakusa, sortie des bureaux.

Superbe musée Edo Tokyo. A voir absolument. Guide francophone bénévole. Nous avons passé plus de 3h dans le musée et on ne s'est pas ennuyé une seule seconde. La guide japonaise était adorable. L'un de nos meilleurs moments.
Superbe musée Edo Tokyo. A voir absolument. Guide francophone bénévole. Nous avons passé plus de 3h dans le musée et on ne s'est pas ennuyé une seule seconde. La guide japonaise était adorable. L'un de nos meilleurs moments.

Magnifique livre de l’ère Edo.
Magnifique livre de l’ère Edo.

Quartier de Akihabara.
Quartier de Akihabara.

Quartier de Akihabara.
Quartier de Akihabara.

Vue de l'observatoire à Roppongi Hills. Au fond, on peut apercevoir le Rainbow Bridge.
Vue de l'observatoire à Roppongi Hills. Au fond, on peut apercevoir le Rainbow Bridge.


Et vous ? Vous avez déjà visité Tokyo ? Vous l'avez aimé autant que moi ?


Vous aimerez peut-être

2 commentaires

  1. Ça me rappelle tellement de chouettes souvenirs <3
    Pour notre part, on avait eu du mal à comprendre le concept des trains express et des trains locaux (qui s'arrêtent à davantage de stations).
    On a fait très peu de musées lors de notre voyage, préférant nous immerger dans la ville. Mais comme il y a de fortes chances qu'on y retourne, je note l'idée de visiter le Musée Edo :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trains express et locaux c'est un peu comme chez nous: les locaux c'est les intercités et les express c'est un peu comme nos TGV je dirai.

      On a fait quelques musées, des petits comme des plus grands mais le musée Edo est vraiment, vraiment génial. Tu apprends tellement de chose sur l'histoire du Japon, leur façon de vivre, les évolutions de la ville etc... Tu te rend compte qu'ils étaient vraiment très doué ces Japonais. Tu me dirai, c'est encore le cas maintenant ^_^ C'est très bien fait, très instructif. Je ne peux que conseiller ce musée :)

      Supprimer